KINGS OF THE VALE
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Feuille d'automne

Aller en bas 
AuteurMessage
Arioch



Messages : 14
Date d'inscription : 03/07/2017
Localisation : Saint-Cloud

MessageSujet: Feuille d'automne   Jeu 10 Aoû - 19:53

Les échanges avec Arold, mon compagnon ailé, étaient riches d’enseignements. Il avait parcouru de nombreuses contrées et notamment rencontré Jack, un corbeau, familier d’une sorcière. Par l’entremise de Jack, Arold eut même l’occasion d’assister à un conclave de sorcières, un Sabbat ; et cela le marqua. Retrouva-t-il cette même étincelle en moi, un vent magique particulier m’entourait-il ? Toujours est-il qu’Arold et moi étions faits pour nous rencontrer…
Un après-midi où je cheminais nez au vent, je ne pus m’empêcher d’envier les oiseaux que je voyais évoluer dans le ciel, portés par les courants aériens. Me revint alors à l’esprit le souvenir de ce rêve prégnant, prémisse à ma rencontre avec Arold. Comme mon corps me parut lourd et gauche comparé à celui de ces voltigeurs de l’air ! Mélancolique, je poursuivis ma route dans le soir naissant, baigné par la lumière rose d’un soleil couchant…
Fussent mes réflexions de la journée qui influèrent sur mon sommeil ? Toujours est-il que ma nuit fut parcourue de rêves sibyllins, abscons : « un soleil de fin d'été, la vision d’un arbre gigantesque au sommet d’une colline, Arsénio, Alcyran, et Agarwak perchés dans ses branches et arborant une expression d’attente sur leurs visages tendus vers le ciel. J’aperçois Arold qui survole la scène. Une lueur dorée nimbe peu à peu le tronc et la ramure, et un souffle invisible agite le feuillage alors qu’il n’y a pas de vent.
Tout à coup, le sol tremble autour des racines du plus-que-centenaire, la terre s’ouvre, et lentement, s’extrayant de sa gangue d’humus et de rocs, le géant s’élève à la verticale tandis que mes camarades, à son bord, manifestent la joie et la confiance. Spectacle époustouflant d’un vaisseau de verdure qui prend son envol !
Prenant de la vitesse, le « Navire vivant » fend l’air et poursuit sa course vers la stratosphère, tête d’épingle disparaissant dans le bleu du ciel (vers l’infini et au-delà ?). Observant les milliers de gouttelettes d’eau et de sève abandonnées par les racines au moment de leur essor et qui retombent en ondée irisée, je vois venir à moi, comme tombant, tourbillonnant du firmament, le souvenir de ce qui fut. Une feuille mordorée, aux délicates nervures, atterrit dans la corolle de mes mains ouvertes. Je les referme avec précaution sur ce trésor végétal et qui diffuse une douce chaleur. »
Doucement, je me réveillais, le cœur léger, le sourire aux lèvres, et m’arrachait peu à peu aux fils diaphanes de mon rêve enchanteur, un parfum lointain d’herbes coupées et de résine me semblait emplir l’atmosphère. Ne sentant plus ma couche sous moi, je m’aperçus ébaubi que je flottais à quelques centimètres au-dessus de celle-ci et je découvris, reposant sur mon torse, une feuille semblable à celle de mon songe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Feuille d'automne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'atelier rouge d'une Feuille d'Automne X) ♥
» Partie de Chasse [avec Feuille d'Automne]
» Nuage d'Automne ~ Une feuille parmis tant d'autres ~
» L'automne en mille morceaux!
» Soumission au parlement de la feuille de route du gouvernement et des ministeres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kings of the Vale :: Les PJs-
Sauter vers: